Le droit au respect de son intimité et de sa dignité

Le droit au respect de son intimité et de sa dignité

Vous êtes hospitalisé dans un établissement universitaire. A ce titre, vous rencontrerez différents intervenants :

  • Les externes sont des étudiants entre la 3ème et la 6ème année. Ils sont étudiants et sont supervisé par les médecins seniors.
  • Les internes ont passé leur concours d’internat et se spécialisent. Ils sont médecins et sont supervisé par les médecins seniors.
  • Les médecins PU-PH sont des docteurs Praticien Universitaire – Praticien Hospitalier.

Au moins une fois par semaine, une visite regroupant tous les professionnels du service a lieu. Vous pouvez être gêné par la présence de toutes ces personnes et vous êtes en droit de refuser la présence des personnes qui ne sont pas vos médecins.

Toutefois, cette visite est aussi une façon d’enseigner pour les futurs docteurs, leur permettant d’améliorer leur rapport au patient et leur permettant de mieux connaître une maladie et sa prise en charge.

Le choix de son praticien est difficile. Si les professionnels de santé font des efforts pour répondre aux sollicitations des usagers, il est parfois difficile, en raison de l’organisation du service, de répondre aux attentes d’un usager qui souhaiterait être ausculté soit par une femme médecin soit par un homme médecin.

Votre chambre d’hospitalisation est à la fois un lieu de soins et un lieu privatif. C’est pourquoi toute personne pénétrant dans votre chambre se doit de frapper à la porte et d’attendre que vous l’invitiez à rentrer.

Votre avis est important pour l’AP-HP
Nous souhaiterions recueillir votre avis sur les sites internet de l’AP-HP.

Cette enquête ne prendra que 3 minutes.